Sous l’aiguille

Peu de gens le connaissent, pourtant Pierre-Yves Bonnet est champion de France en apnée en poids constant, et ce depuis le 1 er juillet 2017. Personnellement je l’ai rencontré en janvier, avant qu’il ne gagne son titre. Le hasard des choses a fait notre rencontre. Je voulais profiter de l’hiver français, juste après le salon, en janvier. C’était ainsi le meilleur moment pour me faire tatouer étant donné que c’est une période où je plonge peu. Après différents appels à divers studios de tatouages de Nice et à Toulon, je pousse la porte d’Arte Corpus, à Marseille et fais donc la rencontre de Pierre-Yves.

Lors de notre rencontre en juin, je suis loin d’imaginer que Pierre-Yves gagnerait, le 1er juillet, le titre de champion de France en poids constant, en monopalme avec une belle technique et une belle maitrise. Ce jour là, il rafle le prix par technicité. Son concurrent, ayant plongé plus profondément que lui mais ayant dépassé sa profondeur annoncée, le règlement stipule que si on va au-delà, une pénalité est imputée au score final. C’est donc avec une profondeur de 76m pour 2 min de plongée que Pierre-Yves perce la surface. Un nouveau champion de France naît !

credit: william ramley/azur diving

Ce titre pour lui, ce n’est pas quelque chose qu’il crie sur tous les toits. C’est quelqu’un de très humble. Mais je pense que ça reste quand même pour lui une grande victoire et le résultat de toutes ses heures dans l’eau avec ses amis. C’est grâce à eux, cette bande de copains, qu’il est arrivé où il en est aujourd’hui. Mais tous cela reste avant tout du fun et du plaisir.

 credit: william ramley/azur diving

Il est rare de nos jours de trouver des vrais passionnés comme Pierre qui ne sont pas intéressés pas l’appât du gain, la gloire, les sponsors et autres joies dont en général on jouit quand on gagne un titre. Pierre-Yves est un peu perfectionniste et son plus grand plaisir c’est de repousser ses limites. Il m’a avoué d’ailleurs qu’il participe aux compétitions presque que pour ça. Tous les jours il plonge depuis Saint-Mandrier sur les épaves où il adore passer son temps à virevolter entre les carcasses déchirées des vieux navires. Il chasse également le poisson. Un amoureux de la Méditerranée qui voue tout son temps libre à la grande bleue.

Pierre-Yves s’entraine aussi en nageant, sans bouteille. Ses premières plongées étaient, quand il était tout petit, le fruit d’une compétition avec son père. Cela consistait à ramasser des objets à deux mètres de profondeur. Des débuts très Grand Bleu! Il as repris l’apnée, il n’y a que quelques années, suite à une montée d’escalier sur laquelle il s’était senti essoufflé.

 credit: william ramley/azur diving

En plus de ses talents d’apnéiste Pierre-Yves est donc un bon tatoueur. Un vrai artiste qui réalise avec vous vos dessins avant de les imprimer sur votre peau. Le tout, avec la maitrise du geste et bien évidemment, la maitrise du souffle qui va avec. Il a des tracés propres et de belles lignes fines. Si vous cherchez quelqu’un, c’est définitivement l’homme qu’il vous faut. Et qui sait ? Pour tuer le temps, vous pourriez parler avec lui de plongée.

 credit: william ramley/azur diving

Article de Bam BAm

Photo de Olivier Razzano et William Rhamey/ Azur Diving