PLANETE OCEAN au creux de la vague

Fin septembre, Olivier Creyssac, BEES2 et Course Director PADI, patron de l’Ecole de plongée PlanetOcean à Hendaye, m’annonce que cette semaine, un élève un petit peu particulier venait passer son Open Water Diver.

Arrive alors tranquillement, un jeune couple, Baboo et Katia. J’ai l’impression de l’avoir déjà vu. Très rapidement je fais le rapprochement lorsque je remarque son pied gauche. Je l’ai déjà vu sur une vidéo sur Facebook, c’était la dernière partie de l’émission 7 à 8 le dimanche sur TF1, et il racontait son incroyable histoire. Au mois d’avril, de cette année, lors de son arrivée à Hawaii, lors de sa première session de surf, il a croisé un requin tigre de presque 4 mètres. De cette triste rencontre, il en a perdu le pied gauche.

Lorsque je vois l’impression de facilité qu’il dégage pour se déplacer avec cette prothèse qui a à peine 5 mois, il force mon admiration. Il m’avouera que les personnes qui se sont occupées de sa rééducation sont aussi bluffées par ses progrès.

Pour ses premières séances, nous utilisons la piscine du Water Sport Center by Décathlon. Nous avons l’avantage d’être partenaire technique de Subea, la marque plongée de Décathlon, du coup notre structure est située dans les locaux et nous bénéficions d’un accès à la piscine. Très pratique pour nos formations qui vont du DSD à l’OWSI PADI (Instructeur).

Les séances en piscine se passent très bien. Aucune appréhension, aucune difficulté, et grâce à sa barbe et à sa moustache, il est rapidement devenu un pro du vidage de masque. L’occasion aussi pour lui de tester son nouveau pied, une prothèse dédiée uniquement à la plongée qui se bloque soit à 90° soit à 180°. En effet pour chaque activité qu’il pratique, une prothèse spécifique est nécessaire. Ce moniteur de ski l’hiver, et de surf et de voile l’été, est obligé d’avoir une prothèse adaptée à chacun de ces sports pour pouvoir travailler. Et cela, à ses frais, c’est pourquoi il a créé un pot commun en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/ky4iw6aw .

Ensuite c’est le grand bain, dans notre immense aire de jeu qu’est l’océan atlantique. Pour cette première, nous choisissons un site abrité, l’aquarium à moins de 20 minutes de bateau du centre : pente progressive jusqu’à 12m, de la visibilité, une faune et une flore très variée. Nous parlons technique : sur quel pied prendre appui pour se mettre à l’eau en pas de géant, comment remonter au bateau. Les conditions sont idéales, c’est parti, et non sans une légère appréhension ! Après les exercices règlementaires, nous partons en exploration. Seiches, poulpes, doris, bancs de mulets, de saupes, dragonnets… C’est un régal, les petites inquiétudes du début disparaissent. Après 50 minutes de plongée nous voilà de retour au bateau. Ils sont heureux de cette première aventure, et soulagés de ne pas avoir eu de mauvaises rencontres sous l’eau. L’aventure d’Hawaii est encore présente dans leur esprit, et cela se comprend ! Cela fait seulement quelques mois que le drame est arrivé, et lorsqu’on voit l’aisance avec laquelle Baboo se déplace et parle de sa prothèse on peut penser que cela fait plusieurs années qu’il est dans cette situation.

Les jours se suivent, nous apprenons à nous connaître, et nous parlons sans tambou, de son futur et de l’accident. Il nous raconte les différentes étapes de son accident, il force le respect. Il nous parle de son projet d’aller plonger avec les requins. Il ne lui en veut pas, il ne leur en veut pas. Il défend l’idée que nous sommes responsables de ce qui se passe. Le réchauffement climatique, la surpêche, obligent les requins à se rapprocher des côtes.

C’était un réel honneur de participer à leurs formations, mais surtout un vrai bonheur d’avoir passé ces quelques jours avec eux.

Toute l’équipe de PlanetOcean, vous souhaite le meilleur, et espère vous revoir bientôt au pays basque !

http://www.planetocean.fr